Doux réveil

 

 

 

Suis-je encore dans mon rêve,

Ou ai-je vraiment entendu,

Ces tendres paroles brèves,

Aussi belles qu’inattendues.

 

Je dévoile ta cambrure,

A mon cou tu murmures,

Sous tes faux airs d’aguicheur,

Les variations de ton cœur.

 

Suis-je encore dans mon rêve,

Ou ai-je vraiment entendu,

Ces deux mots qui m’enlèvent,

Vers nos contrées élues.

 

Ces deux mots doux sésame,

Qui survoltent mon corps,

Tension aux courants forts,

Qui électrise nos âmes.

 

Suis-je toujours dans mon rêve,

Et ai-je vraiment compris,

Que le mirage n’est plus la sève,

De notre nouvel arbre de Vie… ?

 

 

ã alexein 2004

 

page précédente