Equilibre ultime

 

 

 

 

Je voudrais tes minuits

Et tu m’offres tes midis,

Je voudrais ton soleil,

Et tu me montres la pluie,

Je recherche tes merveilles,

Tu me donnes tes démons,

Crois-tu que je m’ensommeille,

Lorsque je touche le fond ?

 

Goutte à goutte de plaisir,

Perfusion de soupirs,

Blessures nonchalantes,

Amours agonisantes.

 

J’espère tes sourires,

Tu concèdes tes pleurs,

Peur d’affronter le pire,

Veux-tu tenter le malheur ?

Qu’as-tu d’autre à m’offrir,

Que tes énigmes d’enjôleur,

Qu’as-tu d’autre à maudire,

Que nos précieuses heures ?

 

Goutte à goutte de douceur,

Perfusion de sanglots,

Blessures intérieures,

Amours de complots.

 

L’un à l’autre accrochés,

Au sommet de l’attirance,

Un pas de plus et fauchée,

Succombera l’évidence,

Enserré dans mes bras tu rougis,

Amusé de jouer le sort de nos vies,

Cette fois bien ensemble unis pour la cause :

Une chute infernale… avance donc si tu l’oses.

 

Goutte à goutte de persévérance,

Perfusion en instance,

Blessures amantes,

Amours en attentes.

 

© alexein 2004