La planète des avoués

 

 

 

 

Libérer les énergies souterraines,

Donner carte blanche aux intuitions,

Faire de la pureté le capitaine,

Du vaisseau fantôme aux émotions.

 

S’armer de torpilles à sensation,

Prendre l’orgueil en énergie surhumaine,

S’exalter du sixième sens en détection,

Respirer la lumière comme oxygène.

 

Sur le chemin miné par l’inquiétude,

L’ardeur vient tempérer les agitations,

Nombreuses en ces extrêmes altitudes,

Turbulences aux innocentes présomptions.

 

Si mon sang est nitroglycérine,

Je ne vise qu’une seule explosion,

Délivrer ce que j’emmagasine,

La planète des avoués est en fusion.

 

ã alexein 2003

 

Retour