Le narcisse des poètes

 

 

narcissus poeticus

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Préparer un terreau propice,

A toute forme de germination,

De l’apostate à l’adoratrice,

Favorisez-en l’implantation.

 

Lors d’une nuit de pleine lune,

Semer votre désir en secret,

Contre bon cœur fait mauvaise fortune,

Celui qui joue à l’indiscret.

 

Entretenez constamment le doute,

Pour que la sève en soit avide,

Et pour éviter la déroute,

Débroussailler bien le candide.

 

Un narcisse blanc comme faveur,

La fleur éclose vous donnera,

Mais n’y a-t-il pas de meilleure saveur,

Que l’éternel goût de l’amour de soi ?

 

 

© Alexein 2005