Le temps d’une escorte

 

 

Abraham Bloemaert

 

 

 

J’aimerais te prendre sous mes ailes,

S’envoler avec toi dans mon ciel,

Te libérer de tes cauchemars,

Rêver encore de notre histoire.

 

J’aimerais tuer ce mal en toi,

Avant qu’il ne me rende ton sang froid,

Qu’il vienne battre notre amour,

Au son létal des tambours.

 

Te souviens-tu encore du soleil,

Mais te souviens-tu encore ?

De mon premier sourire d’éveil,

De voir mes petits yeux éclore.

 

Dans cette spirale subversive,

Perdue ton âme combative,

Perdu ton cœur si modeste,

Faut-il vraiment que rien ne te reste ?

 

Tes veines bleuies par ce sang que je porte,

S’étranglent peu à peu, le temps d’une escorte,

Dernier chemin que nous ferons ensemble,

Main dans la main mais la tienne tremble…

 

 

 

© Alexein 2004