Lune au cœur

 

 

 

 

 

Au cœur de ma lune,

J’ai trouvé ces mots,

Lachés sans fortune,

Comme un vœu dévot.

 

J’ai jeté mes rancunes,

Aux diables trop affamés,

De rendre la lune brune,

Un soir où j’ai pleuré.

 

Chacun de nous est lune,

Une face visible, l’autre secrète,

Mais en haut de la dune,

Le loup devient poète.

 

Il espère en sa conquête,

Une lune d’amour ou bien de miel,

Il n’est que le simple interprète,

D’un chant d’espoir providentiel.

 

Au cœur de ta lune,

Je viens déposer,

Ces rimes importunes,

Pour encore t’aimer...

 

 

© Alexein 2006