Où vont les comètes ?

 

 

 

Sais-tu donc où vont les comètes,

Lorsqu’elles traversent nos cieux d’ascète ?

Sais-tu donc ce que ces vagabonds,

Fuient sans relâche à reculons ?

 

Electrons libres et prisonniers,

Condamnés à se défiler,

Traverser à jamais nos vies,

Quêtes d’hymens inassouvis.

 

Tes doigts humides laissent tout filer,

Ce que tu touches t’a échappé,

Tu glisses sur tes pensées ivres,

Tu n’arrives même plus à te suivre…

 

Elles se dirigent vers le vide,

Qui les aspire, qui les suicide,

Et toi tu ne le sais pas,

Et restes accroché dans mes bras.

 

Mon petit prince sur sa comète,

Dessine encore ses pirouettes,

Tomber amoureux d’une rose,

Tomber si ses amours éclosent …

 

ã alexein 2004