Vire et volts

 

 

 

J’ai beau tourner autour,

Prendre tous les détours,

Rechercher son contraire,

Changer d’atmosphère,

 

J’ai beau pleurer sur lui,

Rire de ses ennemis,

Regarder dans sa glace,

Son image est tenace.

 

J’ai même tenté de l’oublier,

De le marier à l’absurdité,

Le fiancer à l’inconcevable,

Pour le rendre indésirable.

 

Je lui ai même fait croire,

Qu’il était dérisoire,

Avec ses airs juvéniles,

Qu’il serait volatil…

 

J’ai vendu nos différences,

Joué sur nos apparences,

Pour briser son emprise,

Tu parles d’une bêtise !

 

Mais maintenant j’ai compris,

Qu’il faut faire demi-tour,

Je serai un sans-abri,

Si je n’ai plus ton Amour. . .

 

ã alexein 2003

 

Retour