Yeux fermés

 

 

Tu ne regarderas plus les couleurs de la mer,
Mais tu sentiras la chaleur de mon cœur,
Et si tes grands yeux se baissent à terre,
C'est pour mieux encore cacher tes pleurs.

Le miroir de ton âme reflète les plus belles images,
La naissance de ton fils,
La robe blanche du mariage,
Mais fatigués, tu sens que tes yeux se plissent.

J'écris ces mots au pays du soleil levant,
Là ou au même instant le tien se couche,
Tu ne verras plus la lumière du temps,
Et le dissiperas si jamais il te touche.

Point besoin de canne blanche à ta main,
Pour celui qui est guidé par l'Amour,
A jamais mes yeux seront les tiens,
Même si tu me les avais donnés pour toujours.

A mon Père.

 

 

ã alexein 2002