Accorde-moi

 

Toutes les lignes sont droites et pourtant….

 

 

Ma vie se désaccorde,

Du diapason modèle,

Jouer de toutes ses cordes,

Sur partition virtuelle.

 

Tonique tierce et quinte,

Défilent sous mes doigts,

Sans qu’aucune ne feinte,

Le bémol du désarroi.

 

Clé des songes tu me guides,

Symphonies inachevées,

Tu fais de moi ce druide,

Aux figures imposées.

 

Sans aucune demi-mesure,

Mes amours se pianotent,

Sur ces gammes obscures,

Où mes croches dénotent.

 

Majeur ou bien mineur,

Il en existe un suprême,

Je le composerai sur nos cœurs,

Etre en Accord avec soi-même.

 

 

ã alexein 2003

 

Retour