Golden Age

 

 

 

L’amour n’a pas d’Age,

Qu’il soit bête ou bien de raison,

Car si l’on n’entrouvre un peu sa cage,

Il peut s’envoler en toutes saisons.

 

Age tendre ou âge mûr,

Son privilège est l’aventure,

Il est cet apprenti sage,

Du passe-droit, de l’abord d’age.

 

Age limite ou âge critique,

Révolu dirons tous les sceptiques,

Qui regardent trotter les secondes,

Et trouvent déjà cela immonde !

 

Age de pierre ou hache de guerre,

J’ai tranché mes amours buissonnières,

Car j’ai compris que le bel âge d’or,

Sommeille en nous, multicolore.

 

Golden age réveille de tous ses feux,

Les illuminés et les amoureux,

Golden age, tu nous apothéoses,

Et fais de nous tes simples virtuoses…

 

ã alexein 2004

 

page précédente