La Licorne donne sa parole

 

 

 

Au royaume du pays d’en bas,

Perdue, la licorne n’en revenait pas,

S’égarant sur ces nuages dispersés,

Elle regardait la mer pleuvoir en radées.

 

Les gens tombaient comme la grêle,

Visions étranges de ces anges sans aile,

Tandis que de gros poissons volants,

Tentaient de gagner la terre en nageant.

 

Un jour elle croisa un hippocampe céleste,

Qui amusé lui demanda ce qu’elle pensait,

La licorne lui répondit modeste,

Que son pays lui était imparfait.

Sans deviner que de sa réponse pure,

Elle bouleversa la règle du clair-obscur,

Elle fut la première dans ce pays inversé,

A oser donner une parole de vérité.

 

En une seconde elle renversa la situation,

Vit ces deux mondes s’affranchir de leur trahison,

Pour avoir importé l’authenticité,

Elle put à nouveau dans ses champs galoper . . .

 

 

 

Seules les âmes pures peuvent approcher les licornes . . .

 

ã alexein 2003

 

Retour