Le Privilge

 

 

Le Caravage, 1571-1610

 

 

Avec le mien, ton regard fusionne,

Sous cette douce atmosphre Žquivoque,

Est-ce lĠillusion qui devient espionne,

De nos vŽritŽs qui sĠentrechoquent ?

 

Se poser, tre, frŽmir, puis soudain,

Avancer doucement de lĠun vers lĠautre

Se sentir Žtrangement bien,

Se dire quĠon en est peut-tre lĠap™tre.

 

Aux heures prŽvenantes sonne le glas,

Du rappel ˆ lĠordre de nos existences,

Se balafrer dĠun blasŽ coutelas,

La cicatrice de nos Žvidences.

 

Aux larmes intimes se mŽlange le sel,

Qui ronge peu ˆ peu lĠŽcale de nos vies,

Au fruit dŽfendu je prŽfre ce miel,

Qui vient butiner lĠardeur ˆ lĠenvi.

 

Qute effrŽnŽe des heures chimŽriques,

Pour contrer ce temps qui nous assige,

La victoire de nos amours utopiques,

NĠest que plus auguste PrivilgeÉ

 

 

İ Alexein 2008